Demain les jours heureux !! Pas avec les « Valeurs Actuelles »

Le 18 février 1909 la Société la Fraternelle de Calce était reconnue comme société de secours mutuel selon les dispositions de la loi de 1898 établissant la charte de la Mutualité. Mutualisme, fraternité, solidarité, des mots appartenant au vieux français tant on veut nous faire croire qu’ils sont désuets, dépassés, anachroniques. Voire dangereux pour notre génération et les suivantes. Egoïstes ; ceux qui se réfèrent à ces vieux principes délabrés sont des égoïstes : vous n’avez pas honte ? NON je n’ai pas honte et me sent bien avec ces principes.  

Le 15 mars 1945 le Conseil National de la Résistance établissait un programme initialement intitulé « Les jours heureux » : loi des 40 H, nationalisation des secteurs clé de l’économie, généralisation de la Sécu. incluant la retraite des vieux, etc. Reparler aujourd’hui des « jours heureux » : est-ce de l’ironie, du cynisme ou une réelle volonté de changer de cap ? A chacun sa réponse.

Le livret mutualiste ainsi que la délibération du conseil d’administration pour l’admission d’une nouvelle sociétaire sont des témoignages historiques et émouvants. La bannière de la « Société » est assez explicite dans son message. La représentation de saint Gilles est une autre histoire sur laquelle nous reviendrons.

Télécharger le livret mutuelle fraternelle calce